vendredi 12 juin 2009

Dessins plus ou moins automatiques

Quelques monstruosités qui hantent mes carnets...
C'est ça aussi, l'avantage du blog. Tous ces gribouillages plus ou moins machinaux qui traînent partout chez moi et dont le destin était jusqu'à présent pour le moins incertain auront désormais une chance d'apparaître ici.
Non, sérieusement, j'en mettrai quelques uns, mais seulement après un tri rigoureux et de longues délibérations avec moi-même.






Nino Ferrer (si, si, c'est lui!) - Freak

4 commentaires:

Lurbeltz a dit…

Il y a du Gernika de Picasso là-dedans. Ça me fait aussi penser aux doodles de Franquin, ces petits dessins qu'on fait quand on téléphone. Mais assurément, ces fonds de tiroirs n'avaient pour but que de faire les poches de ses fans, dont moi. Mais sans dec, ces petits dessins que tu as fait mériteraient d'être retravaillé en couleurs. Tu crois pas ?

Thee LP a dit…

Tu as sans doute raison...
D'ailleurs, j'ai fais pas mal de peintures selon le même principe.
Merci pour les comparaisons (Picasso et Franquin, aaaah!!)

SunTA YeP a dit…

SuntA YeP elle dit qu'elle ressent tout le contraire de Lurbeltz...
Elle est fascinée par le trait vif, nerveux, intuitif... croisant le plus appliqué, construit...
puis l'hésitant ou l'à peine ébauché... tout ça contenu en une image...
On peut suivre le chemin d' LP à travers ses hypothèses contrastées...
Des idées, des évocations, des émotions, des symboles surgissent, s'échaffaudent, s'entrecroisent, se chevauchent sous nos yeux...
C'est précisément ça qu'est si beau... si riche!
Retravailler tout ça pour y inclure de la couleur ou pas... reviendrait à tuer cette richesse!

Lurbeltz a dit…

Je voulais dire qu'ils pouvaient servir de base pour un autre travail.
Mais ils sont très chouette comme ils sont ces dessins. ouaih ouaih