vendredi 29 mai 2009

Les Beatles Intérieurs

Un peu de métaphysique...


Le Beatlisme est une religion qui vise à la découverte du Moi et de l'univers par l'observation d'entités appelés les Inner Beatles (Beatles Intérieurs).
Le Moi contient les quatre Inner Beatles, qui intéragissent constamment : le Inner Ringo, le Inner George, le Inner Paul et le Inner John. La personnalité d'un individu et sa perception du monde est donc caractérisée par le comportement fluctuant de ces entités, l'un des Inner Beatles pouvant dominer les autres, temporairement ou durablement, et prendre ainsi le contrôle du Moi.

Le Ringo est le Beatle Intérieur primordial. Il est l'innocence, la simplicité, l'instinct pur. L'Inner Ringo est un suiveur, résigné mais serein, et c'est en lui que réside notre capacité à accepter notre place dans l'univers, aussi médiocre soit-elle.

L'Inner George est la part spirituelle et contemplative du Moi. L'état de Georgitude (Georgeness) se manifeste par une transe pendant laquelle, détaché de la réalité, l'individu "examine les aspects du monde jusqu'à ce qu'ils n'aient plus de sens".

L'Inner Paul est le centre de nos émotions. Il est le Moi sensible, impulsif, illogique, frivole et lyrique. Comme l'Inner Ringo, il n'a pas de vision globale ou à long terme.

L'Inner John est le plus complexe et insaisissable des Inner Beatles. Il cumule certaines caractéristiques des trois autres, il est "la synthèse de la pensée, de la perception et de la foi". Il est l'Inner Beatle intellectuel et conscient du Moi. "L'Inner John est la négation de l'émotion brute de l'Inner Paul, de même qu'il possède la même aptitude à la contemplation philosophique que l'Inner George (...) L'Inner John est notre âme".

A cela s'ajoutent deux entités supplémentaires et opposées, l'Inner Yoko, qui vise a disloquer le Moi fragmenté des Inner Beatles, et l'Inner George Martin qui, au contraire, œuvre à la cohésion du "groupe".

Les adeptes du beatlisme visent à atteindre un état spirituel appelé la "Beatltude", soit l'unité ultime, la conjonction des quatre entités dans laquelle le Moi total dépasse la somme des Beatles Intérieurs individuels. Selon les différents courants du beatlisme, cet état peut être appelé "the Upper John" (le John Supérieur) ou le "Cinquième Beatle" (ou Métabeatle).

Pour certains théologiens du beatlisme, cet état supérieur n'est autre que l'Inner John lui-même. Selon cette théorie, les Inner Beatles sont en réalité une trinité (Ringo, George, Paul) et l'Inner John n'est qu'une manifestation directe du Métabeatle.

Visitez le Temple du Beatlisme (attention, c'est en anglais)...

3 commentaires:

Lurbeltz a dit…

Je voulais dire que c'était dégueulasse de partir de la Soule et d'être génial ailleurs et de nous laisser entre artristes (bien qu'on en ait de très bon, mais quand même il y a toujours Elgorriaga... Quoi tu connais pas Elgorriaga ? tu as de la chance).
Tu nous as laissé ton père ici. Tu laisse trainer n'importe quoi ! Tu lui diras, sa participation à "Mai en scène" était nulle. Tant qu'à partir, t'aurait pu l'amener à Toulouse ! Parles lui de sa prestation lors du spectacle de hier à "Mai en scène" à la Haute-Ville. Je te dirais que j'ai eu ma part et j'étais pas mal aussi.
Bon tu dois rien comprendre à ce que je dis mais si tu en parles à ton père il te racontera.;-D

Lurbeltz a dit…

Ah oui au fait, je voulais rajouter que j'étais désolé parce que mon commentaire n'avait rien à voir avec les inner Beatles....
Bon je ferai plus idoine une prochaine fois !

Thee LP a dit…

Pas de problème, le hors sujet est autorisé, ici. Et puis je suis content d'avoir des nouvelles de Soule...